Le Tartuffe
création - Cycle contemporains de leur temps

 Tartuffe

 

De Molière
Mise en scène René Loyon

Conception scénique Nicolas Sire

du 27 septembre au 10 octobre
et du 3 au 10 novembre

mardi, vendredi et samedi à 21h (sauf samedi 8 octobre à 17h), mercredi à 19h30, lundi et jeudi à 14h (relâche dimanche)
 
Avec Antoine Doignon, Patrick Guerineau, Hélène Jupin, Chantal Mutel, Raphaël d'Olce, Claire Puygrenier, Anne-Sophie Reinhardt, Rémi Secret
Costume Nathalie Martella | Lumières Laurent Castaingt Direction technique François Sinapi
 
 
tartuffe
photo LOT
 
Si Tartuffe est devenu le symbole de l'hypocrisie en même temps que la subtile caricature de la dévotion affectée, si l'on a souvent tiré cette comédie – qui en son temps avait choqué le parti des dévots et fut maintes fois interdite – vers la critique du pouvoir religieux, on s'est insuffisamment attardé sur les rapports de domination qui parcourent ce chef-d'œuvre de Molière. Dans cette histoire de famille, le pouvoir domestique des unes (la mère, la femme et la servante d'Orgon) est combattu par l'emprise de l'autre (Tartuffe). Le désir acharné de pouvoir est mis à nu. Dans une mise en scène dépouillée, donnant au mieux le texte à entendre, évitant le piège des modernisations artificielles et tirant ce théâtre de chambre vers sa forme épurée, René Loyon (dont on apprécie toujours la lecture analytique, fouillée, qu'il donne de l'œuvre de Molière) nous montre jusqu'où peut aller la puissance néfaste des imposteurs, avec quels froids et cyniques stratagèmes ils enferment leurs victimes dans d'inexorables engrenages, tout comme les personnages de Strindberg exercent les uns sur les autres leur emprise implacable. Sous la comédie, le drame violent des rapports de force : il s'agit de jouer sur les deux niveaux de la pièce. C'est une fiction tendue, un véritable suspense, émaillé de passages comiques. Une architecture théâtrale génialement dessinée par Molière, dont René Loyon nous livre avec force les secrètes fondations.

 
Conférence autour du Tartuffe
Les textes du répertoire “classique” furent contemporains... de leur temps. Pour rappeler le contexte socio-économique et idéologique dont le chef-d'œuvre de Molière s'est génialement nourri, nous vous proposons, en partenariat avec l'Université de Cergy-Pontoise, une conférence autour du Tartuffe .
Mardi 4 octobre à 18h30

 
une création de la Compagnie RL, conventionnée par la DRAC Île-de-France, en coproduction avec le Théâtre Firmin-Gémier d'Antony et le Théâtre 95 de Cergy-Pontoise.
Avec le soutien de l'Adam

saison 2005/2006