SOIR BLEU, SOIR ROSE

 lire en fete

 
De Perrine Griselin
Mise en scène Bruno Cochet
 

Mardi 31 janvier et mercredi 1er février 2006 à 21h
au lycée Camille-Claudel de Vauréal vendredi 17 novembre 2006

  
 
chorégraphie Nathalie Pubellier • chansons Giséla Manfré • décor et costumes Georges Vafias assisté de Fabienne Desflèches et Mélanie Clenet • maquillage et perruques Valérie Dubuis • création lumière Patrice Le Cadre • création sonore Jean-Noël Yven • régie générale Jean-Philippe Viguié • constructeur Serge Calvier / Nil Admirari
 
Avec
Gil Bourasseau, Marc Ernotte, Cécile Leterme, Véronique Poupelin et Cécile Tournesol

 
La saison dernière, Jacques Rebotier avait invité Perrine Griselin au Café de la Plage du Théâtre 95. Auteure mais aussi comédienne, elle avait interprété lors d'une lecture des extraits de ses derniers textes. Coup de foudre avec le public et l'équipe du théâtre !
 
Perrine Griselin
appartient à ce cercle restreint des auteurs de théâtre qui se retrouvent dans l'humour, le questionnement politique des mythologies d'une génération, l'anti-catastrophisme tonique, l'incongruité surréaliste… Avec elle aussi, l'écriture naît du désir et de l'avènement d'autres possibles.
Soir bleu, soir rose est une farce poétique et politique où il est question de rapports sociaux, de désirs, de TVA, de corps, d'engagements militants, de chutes, de chômage, d'amours et de têtes de veaux. Pour la mettre en scène, Bruno Cochet a choisi l'univers du spectacle forain fellinien. Invité dans une scénographie de cirque-cabaret, le public prend place autour du plateau et dans la lumière. Trois augustes et deux clowns blancs incarnent la chorégraphie verbale et corporelle de ce texte singulier, et nous entraînent dans une tragi-comédie endiablée, burlesque et toujours émouvante.

 
Trois Augustes et deux clowns blancs incarnent les cinq personnages de ce texte singulier :
W : Intellectuelle engagée flirtant avec le terrorisme.
Y : Riche industriel qui se lance dans la politique.
XX : Call-girl officielle des gouvernants.
Z : Exilé, Il vient d'un pays en guerre ou fuit une dictature. Il est ouvrier.
Y' : Femme politique de gauche.

“Ils sont 5, comme les 5 présidents de la 5e République, comme les 5 continents, comme les 5 doigts de nos pieds, les 5 jours travaillés 7 heures qui font la semaine des 35 heures, 5 comme le Club des 5, à ne pas confondre avec le Forum économique mondial de Davos, 5 comme 5 semaines en ballon, les 5 dernières minutes, et la
5e guerre mondiale qui finira bien par arriver.
J'ai confiance !
Demain n'aura rien d'aujourd'hui, mais demain a besoin d'aujourd'hui pour arriver jusqu'à demain.
    Perrine Griselin

 

Production Compagnie L'Art mobile, la ville de Bures-sur-Yvette. Avec le soutien de la DRAC Ile-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication et de l'ADAMI. La Compagnie L'art mobile est subventionnée par le Conseil Régional d'Ile-de-France, le Conseil Général de l'Essonne et la ville de Bures-sur-Yvette.
saison 2005/2006