EN COPRODUCTION AVEC LES ÉCRIVAINS ASSOCIÉS DU THÉÂTRE

 

Qui tu es, toi ?
CREATION / RERISE
Spectacle tout public à partir de 14 ans

 

Textes de Enzo Cormann, Sylvie Chenus, Claude Demarigny, Natacha de Pontcharra, Joël Dragutin, Stéphane Guérin, Jean-Gabriel Nordmann, Yves Nilly et Franck Pavloff
Extraits de La Plus Grande Grande pièce du monde (Éd. de l'Amandier)
 
Mise en scène Claire Galeyrand
Avec Hélène Arnault et Tommaso Simioni

 
jeudi 1er décembre à 19h30, vendredi 2 décembre 2005
En tournée dans le Val-d'Oise en 2006/2007

 
Le racisme n'est pas mort ni en voie de disparition, comme certains optimistes l'avaient trop vite proclamé. Qui tu es, toi ? très efficacement mis en scène par Claire Galeyrand, met en relief d'une manière directe, souvent émouvante, la complexité de ce grave problème de société, et secoue – parfois même avec humour – aussi bien les préjugés xénophobes que les automatismes de la bonne conscience.
Ce spectacle, créé au Théâtre 95 la saison dernière et joué ensuite dans le département du Val-d'Oise (30 représentations), est repris en novembre et décembre pour un nouveau parcours, sur notre scène et hors nos murs.
Les textes écrits pour La Plus Grande Grande Pièce du monde sont nés d'une volonté de se rassembler pour dire non à l'extrémisme.
De la même façon, Qui tu es, toi ? est né de ce sentiment d'inquiétude qui nous habite, de cette nécessité de réagir, de l'urgence de se dresser contre l'intolérable. C'est donc un spectacle conçu comme une réponse à ce qui se passe autour de nous et plus loin aussi, une réponse spontanée qui se doit d'être immédiate. C'est notre devoir d'artistes de se servir de cette parole publique qui nous est confiée pour dénoncer, réveiller, alerter. Il ne s'agit pas de stigmatiser des conduites, de celles que l'on attribue toujours aux “autres”. Il ne s'agit pas de s'indigner, de caricaturer pour mieux se moquer en se préservant toujours pour ne pas se sentir concernés. Il s'agit de susciter le débat, de libérer la parole, de retrouver, par le chemin de l'émotion, le questionnement.
Les textes choisis, par leur diversité de formes et de couleurs d'écriture, du plus léger au plus grave, abordent la question du racisme en différentes approches qui ne peuvent laisser indifférent.
Qui tu es, toi ? pose la question de l'identité. Qui est cet autre, cet inconnu, et comment puis-je me définir par rapport à lui ? La question déborde la seule notion de racisme et ouvre le débat sur toutes les formes d'ostracisme.
    Claire Galeyrand

 
“J'ai conçu une mise en scène dépouillée, plateau nu, où seuls les corps des comédiens font sens, dessinant dans l'espace vide les formes de l'affrontement, de la domination, de l'agression. Seule l'intensité du geste pour tenter d'atteindre l'humain.
Et puis bien sûr l'écho de ces mots qui partent à l'assaut, rebondissent...
    C.G.

 
PRODUCTION THÉÂTRE 95

 

saison 2006 - 2007