Théâtre, nouvelles technologies
Les Contemporaines

lire en fete

  Un soir, deux  jours, trois thèmes : le rire, l'actualité, les nouvelles technologies dans le théâtre d'aujourd'hui.
 

Les 31 mars, 1er et 2 avril 2006

samedi 1er avril, buffet à 12h30 et 20h
(réservation fortement conseillée)
 

Depuis quatre ans, les Nouvelles Écritures scéniques ont donné à entendre l'œuvre d'auteurs contemporains.
Le Théâtre 95, Centre des écritures contemporaines continuent d'explorer les écritures scéniques d'aujourd'hui : écritures textuelles, visuelles ou sonores, mais toujours liées au spectacle vivant. Nous avons choisi cette année trois angles pour découvrir, échanger et débattre.

 

 

Pour tout l'humour du monde
Spectacles impromptus, échanges, surprises...

L'humour a peu à peu déserté nos scènes publiques. Le "culturellement correct" semble réussir, discrètement mais fermement, à le refouler du théâtre, lui préférant le tragique ou l'esthétique pour l'esthétique, comme si ce registre était toujours noble, et comme si le rire ne pouvait échapper à une connotation plus ou moins vulgaire. Où est passé l'humour, cette "révolte supérieure de l'esprit" (André Breton) ?
Réhabiliter un humour exigeant, montrer sa richesse inventive, rebelle, critique, utopique... Ne pas l'abandonner aux marchands de rires. Lui rendre sa liberté, parce qu¹il est lui-même un excellent indicateur de liberté (quelle tyrannie, quel totalitarisme, quelle dictature le supportent aujourd'hui encore?).

Vendredi 31 mars à partir de 18h30


 
Les mots du présent
Mises en espace, débats, musique(s) • Deux temps, six auteurs

de 10h30 à 16h (avec pause-repas à 12h30) Carte blanche à trois auteurs (lectures, mises en espace, rencontre) autour de la question :
Théâtre contemporain ou d¹actualité ?
En quoi le théâtre, en tant que forum de la démocratie, peut-il ou doit-il être un théâtre inscrit dans les problématiques de son temps ?
Entre les écueils d'un "théâtre mondain et formaliste" ou d'un théâtre nostalgique, un autre "théâtre" a-t-il encore une place ?

de 17h30 à minuit (avec pause-repas à 20h) Carte blanche à trois auteurs (lectures, spectacles, rencontre) autour du thème :
Le drame de la légèreté
Une oeuvre légère doit-elle se contraindre à certains sujets définis comme "légers" ? Ou peut-on traiter légèrement de thèmes graves ? Et avec quelle pertinence ?
Qu'est, que serait une oeuvre dite "légère" ?
Comment donner un spectacle "léger" de l'horreur ou de la barbarie ?

Samedi 1er avril 2006 de 10h à minuit

 

Le Vivant et le Virtuel

La réflexion sur l'introduction progressive des nouvelles technologies dans les arts du spectacle vivant se développe. Centre des Écritures Contemporaines, le Théâtre 95 continue de réfléchir à cette importante mutation en perspective, en proposant deux débats distincts.

Dimanche 2 avril


Programme

vendredi 31 mars

18h30 Spectacle déambulatoire conçu et mis en espace par Thierry Le Gall avec les stagiaires de l'atelier-théâtre.

20h30 La spectatrice , de Joël Dragutin avec Stéphanie Lanier
Impromptu jubilatoire, prise de parole d'une spectatrice qui s'aventure avec fougue et naïveté dans la langue du théâtre et de l'art "officiel".

21h30 Table ronde où s'exprimeront des professionnels de toutes les disciplines consacrées à cette "étrange entreprise que celle de faire rire les honnêtes gens" (Molière).
Avec  la participation de Robert Abirached (Professeur à l¹université Paris X, ancien Directeur du Spectacle Vivant au Ministère de la Culture).

Conclusion par François Rollin (humoriste)

samedi 1er avril

10h     Ouverture de la journée par Joël Dragutin

10h30    Alexandre Friederich présentera des extraits de ses textes dramatiques ainsi que de textes non théâtraux.

11h30    Michel Beretti Actuellement en résidence à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, il présentera son dernier texte : Lever des yeux au ciel , qui prend pour objet le prisonnier de Pise Adriano Sofri, et tente de tresser trajectoire individuelle et Histoire récente de l'Europe.
avec un comédien (distribution en cours)

12h30    Pause / repas

14h00    Christophe Pellet présentera son dernier opus : Eric Von Stroheim. Eric Von Stroheim serait-il le personnage emblématique de notre époque, où l'image usurpe la réalité ?
avec 3 comédiens (distribution en cours)

15h      Rencontre / débat avec  la participation de Robert Abirached, Michel Beretti, Alexandre Friederich et Christophe Pellet.

16h00     Pause

16h30     Spectacle déambulatoire conçu et mis en espace par Thierry Le Gall, sur différents textes des auteurs invités, avec  les stagiaires de l'atelier-théâtre.

17h45     Perrine Griselin lira C'était mon anniversaire (sous-titré De l'interférence du jour de sa naissance sur la potentialité d'une recherche historique ) : une évocation acide de la colonisation de l'Algérie.

19h00    Claude Ber présentera La Prima Donna , avec Frédérique Wolf-Michaux : un hommage au théâtre et à l'opéra, à travers un personnage de chanteuse loufoque.
Orphée Market , avec Jean Antolinos, Fidel Parra, Thérèse Roussel : un téléscopage des mythologies antiques et contemporaines.

20h00    Pause / repas

21h30     Bruno Allain lira Quand la viande parle , courtes pièces crues ou saignantes, à dévorer sans modération.

22h30     Rencontre  / débat avec la participation de Bruno Allain, Claude Ber et Perrine Griselin.

dimanche 2 avril

14h30     Débat 1
Quelles sont les nouvelles possibilités d¹expression scénique induites par les nouvelles technologies ?
Les rapides mutations de la scénographie, les larges possibilités inventives générées par l¹informatique et le transfert des données, le mixage du numérique et du corporel, du virtuel et du vivant, ouvrent de nouveaux champs créatifs. Quels sont ces nouveaux champs ? Le théâtre est-il donc condamné au progrès ?

16h     Spectacle NARVAL# TABS 1.2.3 , par la Compagnie Mobilis ­ Immobilis.
Voyage onirique et science ­ fictionnel, Narval#Tabs 1.2.3 invite les spectateurs à suivre l'évolution d'un créature dansante, mue comme par un manipulateur invisible.
Des tableaux virtuels, réalisés à partir des peintures de Maflohé Passedouet, sont directement reliés à la danseuse interprète par le biais de capteurs de mouvement. Actrice des déformations et transformations de l'univers pictural qu'elle explore, elle donne naissance à une relation intime du corps au virtuel, révélant une atmosphère à la fois esthétique et poétique. La musique électro-acoustique et les sons électroniques sont joués et mixés en direct  par deux musiciens - compositeurs et un designer sonore.
Spectacle chorégraphique où le corps reste le premier moyen d'expression vivant, Narval#Tabs 1.2.3 met l'expression dansée et la technologie au service de l'éveil des sens.

17h30    Débat 2
Comment les nouvelles technologies sont-elles prises en compte dans le théâtre ?
Notre quotidien, l'entreprise, l'art, la vie sociale... sont bouleversés par Internet, le téléphone portable, les ordinateurs de poche, le DVD, le satellite, le stockage et la transmission infinis des informations de toute nature. Or, si certains auteurs de théâtre et metteurs en scène l¹intègrent culturellement ou esthétiquement dans leurs créations,  d¹autres estiment que l'espace du théâtre aurait à perdre de son identité spécifique d¹une telle incursion. Plusieurs auteurs et metteurs en scène issus d'horizons divers seront réunis autour de cette question.

Leïla Saadna et Gérald Kurdian , étudiants de l'École Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy proposeront dans les locaux du théâtre des performances et installations numériques.

 

Les auteurs

 
Alexandre Friederich
Ce Genevois explore depuis quelques années les territoires de la philosophie-fiction. Entendez par là que sa lorgnette regarde le monde sous les angles de l¹analyste et du conteur. Faits de société, actualité, événements, constituent la base de sa réflexion, à laquelle s¹ajoute tout le sel de l¹aléatoire, de l¹improbable et du hors-champ. Philosophe de formation, auteur d¹une dizaine de pièces, Alexandre Friederich poursuit une ¦uvre de longue haleine intitulée Étapes .

Michel Beretti
Auteur d'une soixantaine de pièces de théâtre, traductions, adaptations, livrets d'opéra représentés sur les scènes suisses, allemandes et françaises, Michel Beretti a été en outre dramaturge de l'Opéra de Paris de 1986 à 1995.
Dernières créations : À la frontière du pays fertile, Ecole de Théâtre Serge Martin, Genève, élèves en classe diplôme, 2005 ; Au vrai chic de Paris , Théâtre du Passage, Neuchâtel, 2005 ; Noir Lumière (avec Mauser de Heiner Müller), Section Professionnelle d'Art Dramatique du Conservatoire de Lausanne, 2004 ; Nous sommes à l'orée d'un univers fabuleux , Francophonies en Limousin, 2003 ; Théâtre Saint-Gervais / Festival de la Bâtie ­ Genève, 2004, traduction de l'italien  de Un, personne et cent mille , roman de Luigi Pirandello, Théâtre Populaire Romand, La Chaux-de-Fonds, 2004. Auteur en résidence de "Par dessus le mur, l'écriture" dans le Jura franco-suisse, 2004 : La chute des corps , récit.
Prochaines créations : nouvelle traduction de   La Moscheta de Ruzante depuis le dialecte Padouan, Théâtre Populaire Romand, 2006 ; Le questionnaire de Gulliver et  Orestie Autopsie , L'Organon, Lausanne, juillet et septembre 2006 ; Lever les yeux au ciel ,  mise  en scène Hervé Loichemol, résidence d'écriture en janvier-février 2006, création prévue à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon en juillet 2006 ; Rendez-vous reporté , pour le comédien Sid Ahmed Agoumi, mise en scène Patrick Le Mauff, 2007.
Pour le jeune public : Mortel, le poème ! Théâtre de Sartrouville / ARCAL, 2005, reprise en 2006 ; Raphaël, reviens ! théâtre musical, musique Bernard Cavanna, ARCAL, 2000, reprise en 2001-2002 ; Les Aventures de Sindbad le marin, musique Antoine Duhamel et Fawzi Al-Ayedi, Atelier du Rhin, Colmar, 1991. Liés à ces spectacles, ateliers d'écriture à Lognes, Torcy ; Un autre Raphaël, création à la Ferme du Buisson, Noisiel, Guyancourt, Boulogne, Morteau, Le Russey, Genève, à Dijon en novembre ­ décembre 2005 ; formation des maîtres et bibliothécaires à l'atelier d'écriture ; formation des maîtres à l'enseignement du théâtre (IUFM, Antony).


Christophe Pellet  
Auteur d¹une dizaine de pièces, Christophe Pellet écrit pour le théâtre et le cinéma. Ses pièces sont jouées en France mais également traduites et représentées en Angleterre et en Allemagne. Encore une année pour rien a notamment été créée au Royal Court de Londres en 1997, dans une mise en scène de Mary Peate et une traduction de Martin Crimp. En délicatesse a été créée par Jean-Pierre Miquel au Théâtre de la Tempête à Paris en 2002. La trilogie Le Garçon Girafe a été créée à Bordeaux par Jean-Louis Thamin en 2003 et en Allemagne par Carlos Manuel en 2005. Cinq de ses textes sont édités chez L'Arche.
Le sourire et la douleur, mêlés dans une même nostalgie, bercent l¹humeur de ses personnages évoluant dans des mondes en friche. Pas d¹aigreurs, mais une délicate amertume se profile dans l¹¦uvre singulière de l¹auteur des Jours meilleurs .


Perrine Griselin
L'auteure, comédienne et metteur en scène interroge sous un dehors faussement mutin nos drames intérieurs et nos empêchements intimes. Perrine Griselin a publié une dizaine de pièces dont certaines ont été mises en scène par ses soins. Drôle, touchante, tapant juste, son écriture est un petit bonheur, bien moins 'léger' qu¹il n¹y paraît. Ses deux derniers opus : 3 mètres sur 2 et 1+1 = 3 (Éd. Color Gang).
Elle a reçu la bourse de la Fondation Beaumarchais, l'aide à la création de la D.M.D.T.S. et la bourse du Centre National du Livre.


Claude Ber
Poète et dramaturge, elle circule d'un domaine à l'autre avec la même préoccupation : renouveler la langue, ce formidable univers toujours vivant, et utilise pour ce faire tous les langages du spectacle vivant et des arts plastiques. Claude Ber a publié une dizaine de livres ( La Mort n'est jamais comme Ed. Léo Scheer, Prix International de poésie Ivan Goll ; Orphée Market Ed. de L'Amandier ; Monologue du preneur de son pour sept figures Ed. Léo Scheer ; Libres paroles Ed. Le Chèvre Feuille Etoilée ; Alphabêtes Ed. Lo Païs d'Enfance ; Paroles pour une voix Ed. Via Valeriano ; Lieu des Epars Ed. Gallimard Š) ainsi que des ouvrages collectifs ou en collaboration avec des plasticiens. Ses textes sont joués et lus en France et à l'étranger où elle participe à de nombreuses revues de poésie ainsi qu'à de multiples lectures et colloques. Elle est présidente du Jury du Forum Femmes Méditerranée et fondatrice du Prix et Rencontres Européen Evelyne Encelot. Agrégée de lettres, elle a enseigné au lycée et à l'université.

Bruno Allain

Auteur de textes de théâtre, de nouvelles et de romans, Bruno Allain a été lauréat du Centre National du Livre en 1998 et en 2003.
Ses principaux ouvrages :
Quand la viande parle , ensemble de textes courts, Ed. Impressions Nouvelles (2005) ­ mise en scène Bruno Cochet
Assassinez-moi , Ed l'Avant-Scène / Les Quatre Vents
Jardin , en collaboration avec l'association A Mots Découverts
Un pas vers l'homme , en collaboration avec Ph. Sabres, G. Hasson et S. Wojtowicz ­ mise en scène Panchika Velez (scène nationale de Bayonne, Théâtre du Chaudron)
L'interview , Ed Crater
L'adieu , Ed Crater
Ages et visages ­ récits, Ed L'Amandier
Les villes enterrées (texte : Le tableau)
Blue sky , mise en scène Mustapha Aouar
Monsieur Neplion , roman, Ed de L'Amandier
Rêves en vrac
Rubata amoroso
, in Confessions érotiques Ed Crater
Moi je suis d'où , in Fantaisies potagères , Ed l'Avant-Scène, mise en scène Stéphanie Tisson
Mythologie perso
Je suis plusieurs je
X  ou Y
, mis en lecture par José Valverde
Eden blues
Bruno Allain est responsable des actions en milieu scolaire pour le Théâtre du Rond-Point et les EAT. Il est président de la Commission de Contrôle du budget de la SACD.

 

 

Tarifs
Passe 3 jours: 15 euros
tarif réduit (plus de 65 ans, familles nombreuses, groupes de plus de 10 personnes, CE et collectivités, carte amis, adhérents Fnac, Codevota, - de 30 ans, demandeurs d'emploi) 12 euros
vendredi 31 mars: 5 euros et 4 euros
samedi 1er avril: 10 euros et 8 euros
dimanche 2 avril: 10 euros et 8 euros


saison 2005/2006